éducation

forum de débat autour de l' éducation et la pédagogie
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 handicapé viré par l'éducation nationale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
polymorphe



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 30/09/2008

MessageSujet: handicapé viré par l'éducation nationale   Mar 30 Sep - 1:44

Lauréat du capes de physique, j'ai enseigné pendant deux ans. Ce que vais dire par la suite, ce sont certaines méthodes douteuses employées par les inspecteurs et les formateurs IUFM.

J'ai eu droit lors d'un entretien avec le directeur adjoint, "vous avez 99% de chances d'aller dans le mur, par ce que vous êtes handicapé, par principe de précaution pour éviter tout risque avec les chefs d'établissements". Quand je lui dit qu'il y avait des professeurs handicapés qui enseignaient, il m'a répondu que ces professeurs étaient devenus handicapés lorsqu'ils étaient titulaires, parce que là il était impossible de s'en débarrasser. Quand je lui ai demandé si ça ne le dérangeait pas d'envoyer ma classe dans le mur, il m'a répondu que ce n'était pas un problème, c'est bien la raison pour laquelle on ne m'avait pas donné de classe d'examen.

J'ai eu la surprise lors d'une visite de voir débarquer le directeur adjoint accompagné d'un formateur, lequel formateur avait déjà rédigé un rapport sur les observations de quelqu'un d'autre puisqu'il était arrivé une heure en retard sans excuses et qu'il avait pris le soin de comparer l'efficacité de mon cours à quelqu'un qui serait resté assis à côté de la machine à café), ils sont donc arrivés avec un quart d'heure de retard (bien entendu les excuses c'est fait pour les chiens), et ils n'ont pas vraiment suivi le cours, ils n'arrêtaient pas de parler entre eux, j'ai même surpris le directeur adjoint chuchotant quelque chose dans l'oreille de son collège et celui-ci avait la bouche grande ouverte.

Lors de l'entretien, j'ai eu confirmations qu'ils n'avaient pas suivi le cours, car ils m'ont reproché l'absence d'un diagramme que j'avais pourtant fait. J'ai eu droit à des remarque du type : propos scientifiques scandaleux (j'ai quand même un diplôme d'ingénieur chimiste et d'un master chimie pour un cours qui parle d'atome), on s'est ennuyé derrière, on se marrait quand on venait en cours de physique.

J'ai quand eu droit à un entretien avec le directeur adjoint suite au rapport désastreux (en particulier il était mentionné que j'ignorais totalement l'enthousiasme qu'il fallait pour enseigner), il m'a répondu qu'il ne connaissait pas du tout les programmes de seconde, et qu'il n'avait suivi la fin du cours. Par contre, j'ai bien compris qu'il voulait se venger des quatorze ans qu'il avait mis pour avoir le poste qu'il voulait et qu'il avait mal digéré de ne pas avoir été titulaire comme maître de conférences. Bien entendu, il était totalement incapable de dire ce que j'aurais pu faire pour mieux faire le cours calamiteux.

Lors de la dernière visite, le directeur adjoint était accompagné d'un autre formateur. Ils sont arrivés à l'improviste alors qu'ils préviennent les autres stagiaires quinze jours à l'avance. Compte tenu de ce qui s'était passé avant, j'ai refusé de faire le cours. La proviseure m'a d'abord indiqué qu'elle avait bien reçu quelque chose, mais que le courrier avait dû se perdre pendant la grève des lycéens. Les préparatrices qui d'ordinaires sont prévenus longtemps avant ont reçu un coup de fil vingt minutes avant le début du cours. J'ai fini par comprendre, longtemps après, qu'en fait le papier que j'aurais du avoir est en fait arrivé le jour même, l'IUFM ayant fait pression sur la proviseure pour faire croire que je l'aurais reçu avant, puisque c'est le double qui fait foi. (eh oui, le proviseur touche pour former ses stagiaires normal, et c'est l'IUFM qui décide du lieu pour partie des stagiaires, donc si la proviseure refuse le chantage, c'est simple l'IUFM va voir ailleurs et donc le salaire baisse).

Le meilleur pour la fin : on ne peut se permettre de laisser dans la nature un professeur handicapé.

A bon entendeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Littera

avatar

Nombre de messages : 109
Age : 70
Localisation : METZ
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Re: handicapé viré par l'éducation nationale   Mer 1 Oct - 14:38

Bonjour. vous devriez faire connaître votre situation (syndicats, Canard Enchaîné, écrire au ministre de l'EN, saisir le Tribunal administratif). Au pire vous n'y perdrez rien, au mieux vous enfoncerez le clou pour faire jurisprudence, pour aider tous les autres profs handicapés qui pourraient se trouver dans votre cas par la suite

Bon courage

Marie-Hélène
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
handicapé viré par l'éducation nationale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'éducation nationale recense les décrocheurs du système scolaire
» Débat : l'éducation nationale est elle un lieu "machiste" ?
» Hollande veut recréer tous les postes supprimés dans l'Éducation nationale depuis 2007
» Des statisticiens accusent l’éducation nationale de faire de la rétention d'information
» Article - Pourquoi j’ai démissionné de l’Éducation nationale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
éducation :: éducation-
Sauter vers: